Meilleures tables de roulette sur internet

La roulette à travers les âges

Joué surtout dans les casinos et un des jeux les plus anciens, la roulette est très proche de la boule qui se joue avec un plateau cylindrique fixe comprenant 1, 2 ou 3 couronnes, numérotées de 1 à 9 chacune. Son histoire remonte au XVIIIème siècle.

Populaire depuis le XVIIIème siècle, la roulette est sans conteste le plus célèbre des jeux de casino. Selon la légende, Napoléon Bonaparte y aurait joué régulièrement à Monte Carlo. Si l’histoire de cette fameuse roulette est si originale et intéressante, c’est parce qu’elle est le fruit de recherches scientifiques. Jeu de casino français, la roulette signifie « petite roue ». Comme tous les jeux de hasard et d’argent, personne ne sait exactement comment et d’où la roulette est-elle apparue. Probablement, ce jeu est la fusion de deux jeux anglais, Roly Poly et As de Cœur et quelques jeux de société italiens. Mais la combinaison de ces jeux a eu lieu, selon les dires, en France car celle-ci avait déjà un jeu de société appelé roulette. Jeu de hasard joué autour d’une table, la roulette, comme tous les autres jeux de hasard et d’argent possède des règles qui lui sont propres. Le joueur mise soit sur un numéro ou la parité d’un numéro, soit sur une couleur qu’il espère être tiré. Le matériel du jeu de roulette comprend : le cylindre, la table, la bille, les plaques. Ce jeu est dirigé par un employé du casino appelé croupier.

Un jeu européen?

A l’image de bien des jeux de hasard et d’argent, personne ne peut déterminer la date exacte de l’apparition de la roulette. On dit qu’au début du XVIIème siècle, la roulette fit son apparition en Italie. Un roman français de 1796 décrit une roulette dans la capitale de la France. On peut donc être sûr qu’on y jouait déjà à la fin du XVIIIème siècle.  Mais pourtant, de l’autre côté de l’océan, au Canada, il y a eu des références relatant également l’existence de ce jeu de hasard et d’argent. Comme par exemple, au Québec français, un règlement publié en 1758 interdisait quatre jeux, dont la roulette. En prenant compte de ce fait, il est donc probable que la roulette fut déjà jouée en Europe bien avant 1750. Révolutionnée en 1842 par François et Louis Blanc, la roulette se présente aujourd’hui dans nos casinos sous cette forme. Notons que François Blanc a été celui qui a ouvert le premier casino de Monte Carlo. Ces Français ont décidé d’ajouter un chiffre « 0 » à la roue, ce qui tourna à l’avantage des propriétaires des casinos. Plus tard, lorsque la roulette traversa de nouveau l’Atlantique,  le « 00 » fut ajouté pour donner encore plus d’avantage à la maison. Et dire que zéro peut faire gagner des sous !!!

Quand le diable s’en mêle

Selon les légendes, François Blanc aurait était en contact avec Belzébuth lui-même lors de sa conception de la roulette moderne. Plusieurs recherches ont démontré cette coopération avec le diable tandis que d’autres l’ont démenti. Mais la preuve est simple et pertinente. En fait, il suffit d’additionner les nombres de la roue de 1 à 36, et vous obtiendrez un nombre, le chiffre de la bête, le 666. Une histoire endiablée…

D’hier à aujourd’hui

La roulette n’est pas restée dans les casinos de brique-et-mortier, elle s’est aussi installée dans nos vies de tous les jours, et ce, grâce à Internet. Cette révolution technologique a contribué à augmenter le succès de ce vétuste jeu. Les joueurs n’ont plus à se déplacer jusqu’au casino pour y jouer, il leur suffit juste de se connecter à l’internet. Plusieurs casinos en ligne proposent la roulette parmi leur panel de jeux. Laissant vaste choix aux joueurs, la roulette est présentée sous différents aspects : la roulette dite française ou européenne comporte un cylindre avec 37 numéros tandis que celle dite « anglaise » ressemble à la précédente, mais diffère de celle-ci par son nombre de joueurs limités, avec chacun sa propre couleur de jeton. Quant à la roulette américaine, celle-ci possède le double zéro et ses numéros sur le cylindre sont répartis d’une autre façon. Une autre version de la roulette également, c’est celle dite mexicaine qui comporte en plus le triple zéro. Mais savoir jouer à la roulette ne suffit pas. Pour y gagner, des mathématiciens ont étudié plusieurs stratégies portant le nom de Martingale, système de mise, méthode de Hawks, méthode de Labouchère, méthode D’alembert et bien d’autres encore… Mais il est prouvé scientifiquement qu’aucune de ces pratiques ne permet d’obtenir un avantage sur le casino. Soyons quand même réalistes, la bille et la roue n’ont pas de mémoire, la roulette est surtout un jeu de chance.  Par sa simplicité et l’enthousiasme nerveux qu’il suscite, ce jeu peut nous faire gagner ou perdre toute une fortune en un rien de temps. De quoi sombrer devant le tapis vert !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *